Svinafellsjökull

Lieu précédent Jour suivant Voir le jour correspondant

Hébergement Hôtel Rauðaskriða 04/09/2009 ~18:30

Intérêt du lieu *****
Facilité d'accès ****
Localisation Voir la carte
Coordonnées GPS +65° 50' 22", -17° 28' 30"

Comme il n'y avait aucune auberge de jeunesse à moins de 50 kilomètres d'Húsavík, et que cette dernière faisait partie de nos arrêts pour la nuit, nous nous sommes tournés vers les guesthouses. Il y a plusieurs choses à savoir à propos des guesthouses en Islande.

  • La première c'est que c'est un petit peu le bordel. Il y en a un peu partout en Islande, que ce soit en ville ou en campagne, mais il est plus ou moins impossible de savoir où elles se situent et s'il reste de la place par avance.
  • La deuxième c'est que les prix peuvent énormément varier d'une guesthouse à l'autre pour des prestations similaires, et même au sein de la même guesthouse. Pour l'une d'elles, payer par avance sur Internet nous a coûté 92 euros, alors qu'il n'en coûtait qu'une cinquantaine en réservant sur place le soir-même.
  • La troisième c'est que c'est souvent horriblement cher. Il existe plusieurs enseignes tout comme il existe des guesthouses autonomes. Nous avions fait confiance à Icelandic Farm Holidays, et ce fut un très mauvais choix car leurs tarifs sont prohibitifs (mais ça, nous ne le savions pas avant de partir).

Toujours est-il que ce soir là, nous avions réservé dans ce que nous pensions être une guesthouse « familiale » dans la campagne non loin d'Húsavík : Rauðaskriða. Mais une fois arrivés sur place, nous avons vite compris que nous n'avions pas affaire à une guesthouse. L'endroit était très grand et surtout, ce n'était pas une maison d'hôtes, c'était un hôtel 3 étoiles situé dans la région d'Aðaldalur.

Les gérants parlaient anglais, allemand et même français. Nous avons donc pu communiquer facilement. Ils nous ont expliqué que l'hôtel était vide et que nous serions les seuls occupants pour la nuit. Apparemment l'endroit faisait également restaurant puisqu'ils nous ont indiqué ne pas servir le dîner en raison du trop faible nombre de convives. La chambre était correcte et spacieuse, le lit était confortable, et nous avions un paquet d'oreillers et de couettes moelleuses à disposition.

Point culminant de la soirée, nous avions également deux hot pots que nous pouvions utiliser librement et dont nous avons largement profité une fois la nuit tombée. Se baigner dans une eau à 40°C lorsqu'il ne fait pas plus de 8°C à l'extérieur était une sensation très agréable, surtout avec la chaîne de montagnes Kinnarfjöll enneigée que nous avions juste en face. Par contre, le retour à l'hôtel en courant dans l'herbe était plutôt frisquet...

Le lendemain matin, le petit déjeuner était pantagruellique avec tout ce qu'on pouvait imaginer, y compris ce qu'on n'avait pas imaginé manger en Islande (comme du camembert). Un endroit très agréable, mais qui reste cher, un peu moins de 100 euros la nuit !


Hôtel Rauðaskriða (04/09/2009) L'hôtel ou nous avons dormiHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Nos hôtes, Kolbrún et JóhannesHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Salle à mangerHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Chambre confortableHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Hot potsHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Petit déjeuner islandaisHôtel Rauðaskriða (04/09/2009) Petit déjeuner islandais

Lieu précédent Jour suivant Voir le jour correspondant

L M M J V S D
24 25 26 27 28 29 30
31 01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
août-septembre 2009
XHTML 1.1 Valide CSS 2.1 Valide