Reynishverfi

Lieu précédent Lieu suivant Voir le jour correspondant

Volcanisme Leirhnjúkur 05/09/2009 ~17:00

Intérêt du lieu *****
Facilité d'accès ***
Localisation Voir la carte
Coordonnées GPS +65° 43' 13", -16° 47' 52"

Leirhnjúkur est l'un des endroits les plus fascinants d'Islande et une véritable démonstration de la puissance de mère nature. Le parking est situé entre la centrale géothermique Leirbotn et le cratère Víti. Leirhnjúkur est une vaste plaine qui a été recouverte de lave durant les éruptions du volcan Krafla en 1984, appelées Krafla Fires.

La balade commence par une marche au milieu d'un ancien champ de lave formé au XVIIIème siècle. La lave est recouverte par de la mousse épaisse et le sol ressemble à une piste de ski de bosses verte. Ne vous écartez pas trop du sentier, il y a comme des crevasses dans les coulées de lave et certaines peuvent être dangereuses si votre jambe s'y perd. De plus, ce n'est pas très praticable.

On arrive ensuite à une coulée de lave plus récente, et encore noire avant d'aborder la traversée d'un champ de fumerolles et de mares de boue bouillonnantes via un petit pont en bois. Comme partout dans ce genre d'endroit, attention où vous mettez les pieds et préparez vous au pire niveau odeurs. L'endroit sent vraiment très mauvais. Toutefois, ce n'est qu'après cette zone que l'endroit commence vraiment à devenir intéressant.

Au bout de quelques centaines de mètre, le sentier s'engage sur une coulée de lave beaucoup plus récente puisqu'elle date de 1984. En guise de démonstration de la puissance de ces évènements, à quelques endroits le sol est encore tellement chaud que vous aurez du mal à rester immobile dessus, et ce encore 25 ans après l'éruption. On trouve également des bulles de lave, de la roche fraichement fondue, des fumerolles de tous côtés, des cavernes formées par la lave et tout un tas de formations et de paysages à couper le souffle.

Depuis les hauteurs et si la visibilité est suffisamment bonne, on a un beau panorama sur la plaine s'étendant au nord et la coulée de lave l'ayant envahie sur une dizaine de kilomètres. S'y trouvent également de multiples cratères d'éruption. L'endroit est absolument magnifique et même si la randonnée est accessible (environ 4 kilomètres) le sol n'est pas toujours très fiable (on a un peu l'impression de marcher sur des cornflakes coupant comme du verre avec toute cette lave solidifiée). La balade vaut toutefois largement le coup. Probablement la plus belle que nous ayons faite dans le pays.


Leirhnjúkur (05/09/2009) Ancien champ de laveLeirhnjúkur (05/09/2009) Fumerolles et champ de laveLeirhnjúkur (05/09/2009) Fissures dans le solLeirhnjúkur (05/09/2009) Mare de boue bouillonnanteLeirhnjúkur (05/09/2009) Paysage de désolationLeirhnjúkur (05/09/2009) Sol encore chaudLeirhnjúkur (05/09/2009) Bulles de lave séchéesLeirhnjúkur (05/09/2009) Roche fraichement fondueLeirhnjúkur (05/09/2009) Fumerolles de tous côtésLeirhnjúkur (05/09/2009) Paysage de désolationLeirhnjúkur (05/09/2009) Cratère d'éruptionLeirhnjúkur (05/09/2009) Fin de la coulée de lave

Lieu précédent Lieu suivant Voir le jour correspondant

L M M J V S D
24 25 26 27 28 29 30
31 01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
août-septembre 2009
XHTML 1.1 Valide CSS 2.1 Valide